PORTRAIT BIO


Interprète soliste et polyphoniste, Raphaële Kennedy consacre sa vie artistique à l’interprétation de la musique dite ancienne et à la création d’œuvres contemporaines, avec la même exigence d’en tirer la palpitation du sens et le même désir d’en donner le goût afin d’en transmettre l’émotion.

D’abord reconnue auprès de Jordi Savall, François Lazarevitch et les Musiciens de Saint-Julien, Jean-Marc Aymes et Concerto soave, Guido Balestracci et l’Amoroso, Jean Tubéry et la Fenice, au sein d’A Sei Voci, de l’ensemble européen William Byrd, des Paladins, du Poème Harmonique, des Demoiselles de Saint-Cyr…, elle apparaît dans les grands festivals ainsi que dans nombre d’enregistrements dédiés à la musique ancienne.

Elle est aussi désormais une référence en création contemporaine, dédicataire de quantité d’œuvres et travaillant en étroite relation avec compositeurs et électroacousticiens. Elle est notamment la voix des concerts visuels de Kaija Saariaho et Jean-Baptiste Barrière, l’héroïne de l’opéra de Philippe Leroux L’Annonce faite à Marie, le rôle-titre de l’opéra de Laurent Cuniot L’Enfant inouï, l’interprète privilégiée de Pierre-Adrien Charpy et sollicitée par Robert Pascal, Mauro Lanza, Gianvincenzo Cresta, Matteo Franceschini, Ben Foskett, Loïse Bulot et Bertrand Wolff. Elle se produit dans des salles et festivals de notoriété internationale comme Carnegie Hall et Miller Theatre à New York, CCRMA-Stanford, UC Los Angeles Center for the Art of Performance, UC Berkeley, Lucerne Festival, Salzburger Festspiele, Integra Copenhagen, Musica Strasbourg, Présences de Radio France, Agora et Manifeste de l’IRCAM-Paris, les Musiques du GMEM-Marseille, Manca du CIRM-Nice, Angers-Nantes Opéra, Théâtre Auditorium de Poitiers…

Spécialiste du récital pour voix seule et électronique, elle est également artiste régulièrement invitée des ensembles TM+ (direction Laurent Cuniot), Multilatérale et Les Métaboles (direction Léo Warynski), Ars Nova (direction Benoît Sitzia) et Regards. Elle a été membre permanent des Solistes XXI (direction Rachid Safir).

Elle assure la direction artistique de Da Pacem, compagnie investie dans la musique ancienne, la création contemporaine et le dialogue des cultures fondée avec le compositeur Pierre-Adrien Charpy, dont les membres et partenaires tels Sylvie Moquet, Marianne Muller, Virginie Descharmes, Stéphanie Paulet, Yannick Varlet, Jean-Luc Ho, Marine Sablonnière, Anne Magouët, Vincent Bouchot, Isabelle Deproit, Geoffroy Buffière, Valérie Dulac, Camilla Hoitenga, Marylise Florid, Serge Bertocchi, Anne Etienvre, Jean-Jacques Bédikian, Moussa Héma sont devenus au fil du temps ses compagnons de route. C’est dans ce cadre – du duo jusqu’au petit ensemble et aux spectacles pluridisciplinaires ou multimédias – qu’elle appuie librement son travail sur la sensualité, la théâtralité et la rhétorique. Elle privilégie ainsi la transparence incarnée de la voix, la justesse de style, l’éclat qui surgit sur l’angle du mot et le geste déclamatoire qui fait de la musique l’amplification de la parole.

Elle a réalisé une quarantaine d’enregistrements discographiques, parmi lesquels ceux de Da Pacem unanimement salués par la critique.

Elle a fondé en 2016 avec le compositeur Pierre-Adrien Charpy et la photographe vidéaste Isabelle Françaix la collection musicale et visuelle Avec du label Cypres.

Télécharger le portrait bio


PHOTOS


Raphaële Kennedy©Isabelle Françaix


 

 

 

Raphaële Kennedy©Alain Anselm


 

Raphaële Kennedy©Anne-Marie Berthon